• Couché!

    Bonjour, le jour suivant les derniers orages, j'ai découvert ce grand arbre couché au travers du sentier de ma balade au bord de l'Aisne.

    Il git là, le sommet de sa cime brisé, son tronc géant écrase la clôture et sert de passerelle aux écureuils qui désirent traverser la rivière sans se mouiller les pattes!

    Passants, promeneurs doivent le contourner pour continuer leur chemin, dans sa chute il y a laisser des branches qui sont éparpillées autour de lui.

    Combien de temps va-t-il rester là ainsi allongé la face écrasée dans l'herbe humide?

    Pauvre arbre les bourrasques de vent on littéralement brisé son tronc à  moins d'un mètre de sa base!

    Était-il malade, fragile, infesté de champignons qui petit à petit l'on rongé de l'intérieur, seul Dieu connait  la réponse.

    Chaque fois que je passe près de lui je lui caresse ses feuilles et lui souhaite du courage pour la suite, j'essaye de le rassurer en lui disant qu'il ne sentiras pas la lame de la tronçonneuse le débiter en morceau.

    Pauvre arbre il était si beau, si grand, gardien des bords de l'Aisne, il accueillais sous son feuillage une multitude d'êtres vivants.

    Combien d'oiseaux aurons construit leur nid au creux de ses branches? Combien de libellules se sont posée un instant sur une de ses feuilles pour se reposer?

    Et les joyeux petits rouquins avec leurs queues en panaches qui sautillaient comme des petits singes de branche en branche se poursuivant sous l'œil amusé des promeneurs en quête de belle nature...

    Ah que d'agréables moments il a passé en bavardant avec ces autres voisins

    Et lorsque l'été venus les enfants gambadaient sur le sentier ou le chemin qui mène au bois en chantant à tue tête des refrains de chansons enfantine ou des comptines apprises sur les bancs de l'école, il les regardait avec bonheur.

    Il en a vu défilé des personnages au fil de ces nombreuses années, si il pouvais parler il nous raconterais bien des choses du temps où nos grands-mères n'étaient encore que des fillettes avec leur cheveux en tire-bouchon et leurs longues robes...

    Lorsqu'un arbre tombe c'est aussi un morceau d'histoire qui se termine comme un livre qui se referme.

    Cigalette

    Couché!

    Couché!

    Couché!

    Couché!

    Couché!

    Couché!

    Couché!

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Juin 2014 à 09:31

    Oui c'est triste un arbre qui se meurt ...

    gros bisous

    2
    Vendredi 13 Juin 2014 à 11:36

    c'est triste de voir partir un arbre, il en connait tant de secrets

    3
    Vendredi 13 Juin 2014 à 21:12
    MéMéYoYo

    C'est dommage poue cet arbre  ! le vent a été plus fort que lui  bisous

    4
    Samedi 14 Juin 2014 à 03:05

    Il me semble que c'est un aulne à voir les feuilles ... Je n'aime pas voir les arbres couchés ainsi !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :